SCOLIOSE DE L'ADOLESCENT

  • DEFINITION ET CAUSE


    La scoliose idiopathique est une déformation en torsion de la colonne vertébrale qui se développe souvent au moment de la pré-adolescence, et qui s'accentue avec la croissance.



  • évolution


    La scoliose est souvent diagnostiquée par les parents ou le médecin, devant un aspect en S du dos. La courbure du dos a tendance à s'accentuer de façon la plus importante pendant la puberté, puis à se stabiliser vers 16-17 ans. Le risque n'est pas immédiat, mais plutôt à l'age adulte, après 40 ans, âge à partir duquel, l'arthrose et les douleurs vont commencer, jusqu'à devenir invalidantes.



  • possibilités de traitement


    Le traitement de la scoliose de l'adolescent est très codifié et les décisions vont être prise en fonction de l'importance de la déformation, de l'âge et de l'état d'avancement de la puberté. Souvent, au moment de la découverte, une prise en charge rééducative par le kinésithérapeute est débutée pour entretenir la souplesse du dos. Puis, en fonction de l'évolution, vont se discuter la nécessité de mise en place d'un corset amovible en plastique adapté, voire d'une chirurgie de correction de la déformation, qui n'est jamais pratiquée avant la fin de la croissance de l'enfant.



  • principe du traitement chirurgical


    Le but de la chirurgie de la scoliose est de traiter la déformation du dos, au moment où elle se corrigera de la meilleure manière, pour éviter l'apparition 10 ou 20 ans plus tard de douleurs inéluctables et qui nécessiterait alors une chirurgie plus invasive et avec un moindre potentiel de correction.



  • Temps d'hospitalisation moyen


    7 jours (il s'agit de la durée la plus souvent constatée).



  • Temps de convalescence


    Un séjour de 3 semaines en centre de rééducation est souvent indispensable, à la sortie de la clinique. Le transfert se fait en ambulance. La prise en charge sera multidisciplinaire (médecin rééducateur, médecin de la douleur, kinésithérapie, ergothérapie). Le but du séjour est la surveillance des pansements, la gestion de la douleur, l'apprentissage en école du dos des gestes adaptés à la vie quotidienne et la récupération d'une autonomie suffisante pour le retour à domicile. La période totale de convalescence s'étend au minimum sur les 3 à 6 mois qui suivent la chirurgie. En fonction de la sévérité des symptômes avant l'intervention cette période pourra se prolonger. Le corset doit être porté pendant la journée pendant les 3 premiers mois. La convalescence n'est pas synonyme de repos au lit. Les efforts, le port de charges, les trajets automobiles devront être limités pendant cette période. La marche à pied est souvent profitable. La récidive douloureuse pendant la convalescence est souvent la conséquence d'une surcharge d'activité et aura tendance à disparaître au repos.