SPONDYLOLISTHESIS

  • DEFINITION ET CAUSE


    le spondylolisthesis est un glissement progressif d'une vertèbre sur celle du dessous. Il peut soit faire suite à une rupture osseuse d'une des attaches qui lie les vertèbres entres elles (lyse isthmique), et dans ce cas causer des symptômes chez les jeunes adultes (15-45 ans), soit être la conséquence d'une forme d'arthrose qui va déformer les articulations entre les vertèbres et entraîner conjointement un canal lombaire étroit, en règle générale après 60 ans. Ce dernier cas est traité dans la rubrique canal lombaire étroit.



  • évolution


    la fracture ou lyse isthmique qui est la cause du spondylolisthesis à souvent lieu dans l'enfance et passe inaperçue la plupart du temps. La personne peut vivre avec cette fracture sans présenter aucun symptôme pendant de nombreuses années, avant que des lombalgies n'apparaissent. A partir du moment ou les symptômes sont apparus, les douleurs ont tendance à s'aggraver avec le temps.



  • possibilités de traitement


    Le traitement des lombalgies est toujours médical dans un premier temps. Il peut être conduit par le médecin traitant, souvent en collaboration avec un rhumatologue, un médecin rééducateur ou encore un médecin de la douleur. Ce traitement va associer du repos dans les périodes de crises, des médicaments antalgiques et anti-inflammatoires, prescrits par paliers croissants, des soins de physiothérapie et de kinésithérapie et parfois des infiltrations ou même des immobilisations par corset. La majorité des maux de dos vont répondre favorablement à ces traitements, même si les crises ne disparaissent pas totalement. Un bilan plus approfondi et un avis auprès d'un chirurgien vertébral est indiqué quand les douleurs ne répondent pas bien à l'ensemble de ces traitements, et que les symptômes, qui évoluent depuis au moins 6 à 12 mois et souvent bien plus, sont responsables d'une invalidité importante dans la vie quotidienne.



  • principe du traitement chirurgical


    La chirurgie de la lombalgie chronique du à un spondylolisthésis ne peut être envisagée qu'après échec d'un traitement médical aussi long et complet que possible. Le principe de la chirurgie est de réaliser une fusion (arthrodèse) entre les deux vertèbres instables puisque les moyens d'unions naturels de ces vertèbres ne sont plus suffisants. Cette fusion osseuse devra avoir lieu une fois que la vertèbre glissée ait été remise en bonne position pour ne pas laisser se développer une déformation du dos qui pourrait entrainer une dégénérescence prématurée des disques au dessus.



  • Temps d'hospitalisation moyen


    10 jours (il s'agit de la durée la plus souvent constatée).



  • Temps de convalescence


    La sortie peut se faire directement à domicile ou vers un centre de rééducation pour un séjour de 2 à 3 semaines. Le transfert se fait en ambulance dans les 2 cas. La prise en charge au centre sera multidisciplinaire (médecin rééducateur, médecin de la douleur, kinésithérapie, ergothérapie). La période totale de convalescence s'étend sur les 3 à 6 mois qui suivent la chirurgie. En fonction de la sévérité des symptômes avant l'intervention cette période pourra même se prolonger d'avantage. La convalescence n'est pas synonyme de repos au lit. Les efforts, le port de charges, les trajets automobiles devront être limités pendant cette période. La marche à pied est souvent profitable. La récidive douloureuse pendant la convalescence est souvent la conséquence d'une surcharge d'activité et aura tendance à disparaître au repos. Des consultations de suivi avec votre chirurgien seront organisées à intervalles réguliers pendant les 2 premières années qui suivent la chirurgie.