LA PROTHÈSE DISCALE

Une solution alternative à l’arthrodèse chez certains patients souffrant de lombalgies ou de récidives de hernies discales.

  • Soulager la douleur

  • Préserver la mobilité et la fonction du disque

Retrouver une vie normale

L’objectif après la pose d’une prothèse discale est de retrouver une vie sans douleur et compatible avec ses activités professionnelles et sportives.

Taux de satisfaction 8,6/10
Données issues du questionnaire de suivi de 2143 patients opérés de prothèses discales au CCV MONTPELLIER depuis 1999 (source : Institut Montpelliérain du Rachis)

Prodisc®

L’implant de remplacement discal n°1 dans le monde depuis plus de 20 ans breveté par le CCV Montpellier.

La prothèse Prodisc® est une technologie de remplacement discal chirurgical brevetée, dont les effets prouvés sont le maintien de l’équilibre et du mouvement de la colonne, le ralentissement de l’usure des disques adjacents et la rapidité de la reprise des activités.

Plateaux en alliage Chrome-Cobalt et interface en PEEK des prothèses articulaires

Fixation de la Prodisc par ses quilles et son revêtement en Titane poreux

Mobilité du disque artificiel Prodisc

L’aventure Prodisc®

Des premiers patients du Dr Thierry Marnay au succès international

Les patients implantés Prodisc® en 1990 sont toujours suivi au CCV Montpellier, ce qui en fait le centre avec la plus longue expérience au monde sur la chirurgie de prothèse discale.

Dr Thierry Marnay

Inventeur de la prothèse Prodisc®

Voir la biographie
1990

1ère Prodisc au CCV de Montpellier

2001

1ère Prodisc aux USA

Formation par le Dr Thierry Marnay de tous les chirurgiens américains

2020

Le Prodisc est l'implant le plus posé dans le monde chaque année depuis 20 ans

Après avoir conquis l’Europe à la fin des années 90, le recours à la prothèse Prodisc s’est ensuite largement répandu dans le monde notamment avec l’agrément par la Food & Drug Administration américaine en 2006.

Les patients ayant été opérés des premières prothèses discales, au début des années 90, sont toujours suivis au CCV Montpellier, et pour le moment aucun d’entre eux n’a nécessité de changement d’implant.
La durée de vie de la prothèse est donc considérée d’ores et déjà au minimum d’une trentaine d’années.

Prodisc®, la référence

Aucune prothèse discale n’a été autant étudiée que la Prodisc®.

+25 ans

Plus de 25 ans de pratique clinique mondiale

La prothèse de disque la plus étudiée au monde1

+400

Plus de 400 études publiées pour plus de 13 000 patients1

+125 000

Plus de 125 000 implantations et un taux de réopération de moins d'1%

1 Résultats Pubmed, Embase, Ovid Medline® de 1988 à 2017

êtes-vous un candidat pour une prothèse discale ?

Si le mal de dos (lombalgies communes) peut avoir des origines multiples (musculaires, ligamentaires, articulaires, psychologiques), les lombalgies sévères, chroniques et invalidantes du sujet jeune ont pour première cause la discopathie lombaire, c’est à dire la dégénérescence progressive d’un ou de plusieurs disques intervertébraux.

Les principaux symptômes en sont les suivants :

  • Douleur lombaire en barre horizontale, majorée par l’effort, la conduite automobile et les positions statiques assises ou debout prolongées
  • Sensation de raideur matinale et nécessité de se « chauffer » pour démarrer sa journée
  • Sensation de décharges électriques ou de coups de poignard dans le dos sur certains mouvements
  • Sensation de blocages imminents sur certains mouvements, notamment penché vers l’avant
  • En cas de hernie discale surajoutée à la discopathie, apparition d’une douleur de sciatique dans la jambe

Que faire en cas d'hernies récidivantes ?

Ces symptômes surviennent parfois chez des personnes déjà opéré d’une ou de plusieurs hernie(s) discale(s). Il faut bien comprendre qu’une intervention de hernie discale a pour but de soulager la compression du nerf par le fragment de disque qui s’est échappé de son logement, mais ne traite pas la maladie responsable de l’apparition de cette hernie, la discopathie, qui elle, va continuer sa progression.

  1. La prothèse discale pourra traiter discopathie et hernie discale en une seule intervention.

en cas d’atteinte sur plusieurs disques ?

La chirurgie de remplacement discale est possible jusqu’à 4 disques lombaires mis en place durant une même et unique chirurgie.
Chaque disque sera remplacé soit par un implant mobile, soit par un implant fixe, selon son degré d’usure.

LA TECHNIQUE DE POSE

La technique chirurgicale de pose de la prothèse est mini-invasive. Elle va permettre au chirurgien d’accéder à la colonne vertébrale, à travers une incision de 5 à 8 cm, en passant à travers l’abdomen, dans un espace naturel contournant la poche du péritoine, qui jouera un rôle protecteur sur les organes abdominaux. Les principaux vaisseaux sanguins de l’organisme (aorte, veine cave) seront alors mobilisés, permettant ainsi la visualisation complète du disque.

Une fois la prothèse en place, le simple retrait des écarteurs, permet aux intestins de reprendre leur place naturelle. Le seul élément qui aura été sectionné sur toute la voie d’abord, est la gaine (ou enveloppe) des muscles abdominaux ; elle sera suturée en fin d’intervention.

Pourquoi opérer par l’abdomen

Dans la colonne vertébrale, le disque occupe la partie avant, alors que les nerfs et la moelle épinière passent dans un canal situé à l’arrière de la colonne. Aborder le disque par l’abdomen, permet donc de mettre en place la prothèse discale sans avoir à manipuler les racines nerveuses ; cette technique fait donc courir moins de risques de léser les nerfs rachidiens, que les techniques plus classiques d’abord de la colonne par le dos (abord postérieur).

LES SUITES DE L'INTERVENTION

Grâce à la technique mini-invasive de pose et au procédé de Récupération Améliorée Après Chirurgie (RAAC) mise en œuvre au CCV Montpellier, le lever après la chirurgie a lieu l’après-midi même de l’opération, accompagné par le kinésithérapeute. Le programme de reprise d’autonomie sur les gestes simples du quotidien est expliqué, puis mis en pratique avec l’équipe de kinésithérapie, durant toute la journée qui suit l’intervention. Le retour au domicile a lieu la plupart du temps le 2ième jour après l’intervention.

LA CONVALESCENCE

La durée moyenne de la convalescence est de 6 à 8 semaines. Le repos et la marche à pied sont préconisés durant les 2 à 4 premières semaines, puis les activités quotidiennes légères, sont reprises très progressivement. Les activités plus physiques et les sports d’endurances pourront débuter à partir de la 8ième semaine. Les capacités d’effort vont augmenter progressivement tout le long de l’année qui suit la chirurgie. Sur le long terme, il n’y a de contre-indication à aucun sport, ni à aucune activité spécifique, chez les patients porteurs d’une prothèse discale.

LA REPRISE DES ACTIVITÉS

L’objectif après la pose d’une prothèse discale est une vie sans douleur lombaire. Néanmoins, tous les patients n’atteindront pas cet objectif et la persistance de douleurs soit lombaire soit de sciatique, à un niveau souvent moindre qu’avant la chirurgie, est possible.
La seule limite d’activité, que ce soit lors de la convalescence ou par la suite, est la présence de douleurs. Ecouter son corps restera toujours le mode de vie le plus adapté.
Ainsi, les patients qui n’ont plus de douleurs, grâce à la prothèse discale, ne seront pas limités dans leur pratique sportive (golf, tennis, football, ski, kitesurf…) ni dans leur pratique professionnelle (travail de bureau, conduite automobile, bâtiment, agriculture…).

LES POINTS CLEFS DE LA CHIRURGIE DE LA PROTHÈSE DISCALE

  • Indication : discopathie lombaire douloureuse résistant au traitement médical depuis plus de 6 à 12 mois, certaines formes de récidives de hernies discales.
1 à 4

Nombre de disques pouvant être traités

5 à 8 cm

Cicatrice abdominale, entre le nombril et le pubis

Aucune immobilisation (ni ceinture, ni corset)

45 min.

Durée de la chirurgie 

2 jours

Durée moyenne d’hospitalisation

2 mois

Durée moyenne de la convalescence

2 à 4
semaines

Durée minimum d’arrêt de travail

6 semaines

Délai avant reprise de la conduite automobile

2 mois

Délai avant reprise des activités sportive

10 jours

Retour en avion après chirurgie

1 an

Durée d’évolution jusqu’au résultat final de la chirurgie

Mon E-Diagnostic

Où que vous soyez, accédez aux services d’un expert en chirurgie vertébrale

Demande d’avis médical gratuit, téléconsultation vidéo, organisation d’un séjour médical personnalisé… notre service e-médecine vous propose tout un ensemble de services pour vous permettre l’accès à une équipe d’experts en chirurgie vertébrale.

En savoir plus