FRACTURE ET ENTORSE COLONNE VERTEBRALE

  • DEFINITION ET CAUSE


    La fracture ou le tassement d'une vertèbre, correspond le plus souvent, à un éclatement de la partie avant de la vertèbre (le corps vertébral). Le corps vertébral peut être assimilé à une boîte, et sa fracture, selon sa gravité, peut correspondre à un simple enfoncement de son couvercle ( plateau vertébral) avec un faible risque de progression ou bien à un éclatement de toutes les parois de la boîte, rendant toute la vertèbre très instable ; C'est dans ce dernier type de fracture, que la moelle épinière, qui passe juste en arrière du corps vertébral, peut être touchée, entrainant une paralysie. Au niveau de la région cervicale (cou), les entorses sont plus fréquentes que les fractures. Dans les entorses graves, il peut y avoir un glissement progressif d'une vertèbre sur celle du dessous. Chez les personnes âgés, les tassements vertébraux surviennent beaucoup plus fréquemment, et ne sont que la conséquence d'une fragilité osseuse importante (ostéoporose).



  • évolution


    En cas de traumatisme important de la colonne vertébrale, la présence, même partielle, de paralysie, d'anesthésie ou de fourmillements dans les membres doit amener à consulter un chirurgien vertébral en urgence.
    Une fracture vertébrale consolide en 3 mois. Les entorses simples du rachis cervical guérissent en 2 à 3 semaines, mais laissent parfois persister des douleurs pendant plusieurs mois. Les entorses graves, elles, sont aussi graves qu'une fracture et nécessitent une opération.



  • possibilités de traitement


    Selon le type et la gravité de la fracture, le traitement sera soit une immobilistaion par un corset (ou une minerve pour le cou), soit une injection de ciment dans la vertèbre (cimentoplastie), pour la renforcer, soit une chirurgie de stabilisation de la vertèbre par des implants métalliques (ostéosynthèse).



  • principe du traitement chirurgical


    Au niveau du dos, les fractures instables ( c'est à dire celles qui menacent la moelle épinière) doivent absolument être opérées pour être stabilisées. La chirurgie se fait le plus souvent par le dos, et consiste à la mise en place d' un système d'implant constitué de vis et de tiges, qui vont permettre de corriger l'écrasement de la vertèbre, en la redressant et de lui servir de "tuteur" pendant le temps de sa consolidation. Au niveau du cou, les fractures instables et les entorses graves, doivent être également opérées pour les mêmes raisons. La chirurgie cette fois-ci se fait le plus souvent par l'avant du cou, et consiste à remplacer un disque ou une vertèbre par un implant ou par une greffe osseuse, le tout étant également stabilisé par un système de fixation des vertèbres (ostéosynthèse)


  • Temps d'hospitalisation moyen


    Pour la simple réalisation d'un corset (sur mesure, en plastique adapté, amovible), l'hospitalisation durera le temps du moulage, de la livraison et des retouches du corset, soit 24 à 48h. En cas de cimentoplastie, la sortie aura lieu le lendemain de la réalisation de l'acte. Après chirurgie, la sortie aura lieu après 3 à 7 jours. (il s'agit des durées les plus souvent constatées)



  • Temps de convalescence


    Une période de convalescence est indispensable pendant les 3 mois qui suivent la chirurgie. En fonction du type de fracture et de la sévérité des symptômes avant l'intervention cette période pourra se prolonger. La convalescence n'est pas synonyme de repos au lit. Les efforts, le port de charges, les trajets automobiles devront être limités pendant cette période. La marche à pied est souvent profitable. La récidive douloureuse pendant la convalescence est souvent la conséquence d'une surcharge d'activité et aura tendance à disparaître au repos.