RADIOLOGIE INTERVENTIONNELLE

  • PLATEAU TECHNIQUE


    Le service de Radiologie de la clinique du Parc est doté d’un plateau technique particulièrement développé, comprenant 2 scanners et 2 IRM, dont 1 dédiée aux pathologies ostéo-articulaires et rachidiennes ; Il s’agit de la première et unique « IRM dédiée » du Languedoc –Roussillon.

    L’équipe médicale comprend 10 radiologues, chacun hyper-spécialisé dans un domaine d’imagerie diagnostique et de geste interventionnel.

    En pathologie rachidienne, le centre est spécialisé dans la réalisation d’infiltration sous scanner, de cimentoplastie et du système de kyphoplastie Spine Jack.

  • INFILTRATION


    L'infiltration lombaire sous scanner consiste en une injection radio guidée à l'endroit où le nerf sort de la colonne vertébale, dans un canal (foramen) placé entre deux vertèbres. Le médicament anti-inflammatoire à base de cristaux de cortisone ainsi injecté directement au contact du nerf calme l'irritation responsable de la douleur de sciatique, de cruralgie ou de névralgie cervico-brachiale.

    La procédure sous scanner permet le guidage sécurisé de l'aiguille à travers l’organisme, pour se rapprocher au plus près de la racine nerveuse et gagner ainsi en efficacité.
  • CIMENTOPLATIES


    La cimentoplastie ou vertébroplastie percutanée consiste à l'injection de ciment au sein d'un corps vertébral après un tassement, une fracture ou une tumeur.

    Il s’agit d’une procédure per-cutanée, puisque le ciment est introduit à travers la peau par une simple aiguille, dont le trajet est guidé par le scanner.

    L'objectif de la cimentoplastie est double. Elle permet de consolider immédiatement une vertèbre fragilisée, offrant alors la possibilité au patient de se passer du port d’un corset rigide. Elle est également réalisée dans le but de traiter les douleurs rachidiennes liées soit au tassement, soit à la tumeur.
  • SPINEJACK


    Le système de kyphoplastie Spine Jack est une procédure réservée au traitement de certaines fractures vertébrales avec enfoncement des plateaux de la vertèbre.

    L’implant SpineJack, est introduit replié, à travers une canule fine, dont le trajet est guidé par le scanner jusque dans le corps vertébral. Il va alors être déployé et son action sur les plateaux vertébraux est comparable à celle d’un « cric ». Une fois que la vertèbre a repris sa forme initiale, elle est consolidée par l’injection d’un ciment, comme dans une procédure classique de cimentoplastie.