La chirurgie cervicale

Une procédure chirurgicale mini-invasive

La région cervicale est une zone sensible anatomiquement. Une procédure mini-invasive va permettre de diminuer l’impact du geste chirurgical.
La cicatrice sur 2 à 3 cm se projette juste en avant du disque pathologique.
Une dissection douce par simple séparation des tissus permet l’accès à la partie avant de la colonne.
La discopathie puis la hernie peuvent alors être successivement retirées, en restant toujours en avant de la moelle épinière, protégée par la dure-mère et le liquide céphalo-rachidien.

Arthrodèse ou prothèse discale ?

La philosophie du CCV est de préserver la mobilité par la pose d’une prothèse discale à chaque fois que cela est possible.
Il existe néanmoins des cas où la fusion d’un segment de la colonne vertébrale est la seule issue, notamment lorsque l’arthrose est trop évoluée.

En savoir plus
Avant
Après

LES SUITES DE L'INTERVENTION

Grâce à la technique mini-invasive de pose et au procédé de Récupération Améliorée Après Chirurgie (RAAC) mise en œuvre au CCV Montpellier, le lever après la chirurgie a lieu l’après-midi même de l’opération, accompagné par le kinésithérapeute. Le programme de reprise d’autonomie sur les gestes simples du quotidien est expliqué, puis mis en pratique avec l’équipe de kinésithérapie, le lendemain matin, avant de regagner le domicile en fin de matinée.

Vivre avec un implant cervical

Après la pose d’un implant cervical, la récupération de l’autonomie pour les gestes du quotidien est possible le jour même de l’intervention.
Les efforts resteront douloureux pendant quelques semaines durant lesquelles il est préconisé une vie calme mais en mouvement, notamment par la pratique de la marche à pied.
La reprise des activités plus physiques et du sport se fera naturellement, lorsque les sensations de confiance et de stabilité seront restaurées.
Voici quelques témoignages de sportifs américains ayant surmonté leur handicap et regagné le haut niveau après une chirurgie de remplacement discal.

Voir les témoignages

LES POINTS CLEFS DE LA CHIRURGIE DE CERVICALE

  • Indication : névralgie cervico-brachiale résistant au traitement médical depuis plus de 2 à 6 mois, avec retentissement sur les activités quotidiennes ou paralysie justifiant un geste chirurgical

Technique mini-invasive (arthrodèse zéro-profil ou prothèse discale)

2 à 4 cm

Cicatrice horizontale, à l’avant du cou

45 min.

Durée de la chirurgie 

< 24 heures

Durée moyenne d’hospitalisation (sortie le lendemain de la chirurgie)

2 à 4
semaines

Immobilisation par minerve souple

6 à 12
semaines

Durée moyenne de la convalescence

3 à 6
semaines

Durée minimum d’arrêt de travail

6 semaines

Délai avant reprise de la conduite automobile

2 mois

Délai avant reprise des activités sportives

3ème jour

Retour en avion après chirurgie

6 à 12 mois

Durée d’évolution jusqu’au résultat final de la chirurgie, en l’absence de séquelle neurologique

* Il s’agit des durées moyennes, avec de grandes variabilités possibles d’un patient à l’autre.